HomeMenu

Hamer et médicaments

Lorsque la vie du patient est en danger

En général, les médicaments agissent comme des "sympathicotoniques", des excitants, et n'ont donc de sens que pendant la phase de guérison, afin de réduire leur intensité, de la prolonger, pour qu'elle ne mette pas la vie du patient en danger.

Hamer explique sur son site internet :

"Outre les drogues, les narcotiques et les tranquillisants, il existe deux types de médicaments :

Le premier groupe comprend l'adrénaline et la noradrénaline, l'hydrocortisone et d'autres substances comme la caféine, le thé, la pénicilline, la digitaline et bien d'autres encore. En principe, on peut utiliser n'importe lequel de ces produits si l'on veut atténuer les symptômes de guérison (avec leur vagotonie) et réduire ainsi l'œdème cérébral (qui est à l'origine du mal de tête), ce qui est fondamentalement une bonne idée, mais qui, en excès (dans le cas du "syndrome du réfugié"), est contre-productif.

Le deuxième groupe comprend tous les sédatifs et antispasmodiques qui augmentent la vagotonie ou réduisent le stress sympathicotonique".

Source : germanische-neue-medizin.de/medikationen-2

Pour les artistes

Certaines personnes doivent être en bonne santé à une date et une heure précises. Parce qu'elles sont des artistes d'un certain spectacle (footballeurs, acteurs de théâtre, chanteurs, musiciens, etc.), ou parce qu'elles sont des professionnels ayant une réunion importante, etc. Dans ces cas, il est tout à fait logique que la personne malade, si elle est en phase de rétablissement (avec ses symptômes gênants), prenne tous les médicaments nécessaires pour atténuer ces symptômes et pouvoir respecter son engagement, même si elle doit le "payer" par une convalescence plus longue par la suite.

Produits chimiques artificiels (purs)

L'homme transforme la nature à des degrés divers : lorsqu'il fait un jardin, il ne fait que sélectionner certaines plantes et en enlever d'autres, les déplacer,.... Lorsqu'il cultive des aliments, il intervient davantage ; lorsqu'il fabrique des aliments fermentés (pain, vin, fromage,...), il intervient en fournissant des bactéries. Lorsqu'il fabrique une chaise, il peut utiliser des procédés exclusivement mécaniques (comme les Japonais, qui n'utilisent ni clous ni colle dans certaines de leurs constructions en bois). Et jusqu'au 19ème siècle, seuls des produits chimiques naturels étaient utilisés (colle, peinture,...).

Ce n'est que dans la métallurgie (et la poudre à canon) que les réactions chimiques ont été utilisées pendant de nombreux siècles.

A partir du 19ème siècle, la fabrication et l'utilisation de produits chimiques purs (sucre, sel raffiné, engrais, médicaments, cosmétiques, lubrifiants, carburants, explosifs,...) se sont fortement développées.

En général, ils sont peu coûteux à fabriquer, ce qui permet de dégager une marge bénéficiaire importante si l'acheteur est convaincu qu'ils lui sont utiles ("avec ce parfum, vous attirerez plus d'hommes, avec ce produit, vos cils pousseront, avec ce médicament, vous serez en meilleure santé,...").

Nous connaissons déjà tous les dommages qu'ils ont causés à de nombreux secteurs en général : à l'agriculture (avec les engrais artificiels ou les pesticides), à l'alimentation et à l'élevage (avec les additifs et les adultérations), à la médecine, à la guerre (explosifs, poisons), aux médicaments de synthèse,...

Pendant 6000 ans, nos ancêtres n'ont pas pris de produits chimiques purs (le plus pur était le sel) et nous sommes là. Cela ne nous amène-t-il pas à penser que c'est grâce au fait de ne pas les avoir pris que nous sommes arrivés là ?

Exemples de tromperie

Comme nous l'avons dit à propos de leur profit élevé, il y a encore des gens qui les fabriquent et les vendent en trompant l'acheteur, par exemple en vendant du fructose sans dire que ce n'est pas un concentré de fruit, mais qu'il est fabriqué à partir de maïs, par des procédés chimiques importants.

Et compte tenu des rouages compliqués et invisibles du corps, la médecine est une grande opportunité de tromperie. Même si le malade prend une substance qui lui fait du mal, on peut toujours lui reprocher d'en avoir pris trop peu, ou trop, ou trop tard, ou d'avoir fait quelque chose qui l'a rendu inefficace, etc.

"90% des recherches publiées en médecine sont fausses"

L'explique cet article, qui émane d'un médecin prestigieux, professeur dans les plus grandes universités du monde. Dans quelle mesure un texte publicitaire d'une entreprise peut-il être faux ?

Produits contre le cancer

Nous savons, grâce à Hamer, que tous ceux qui sont pris pendant la phase de guérison seront efficaces tant qu'ils n'interrompent pas le processus naturel de guérison du corps. Même un verre d'eau !

Produits contre les "agents pathogènes", pour "renforcer le système immunitaire" ("prévenir Covid")

Hamer nous apprend que les bactéries et les champignons sont bénéfiques (l'existence des virus n'est pas prouvée). Hamer l'explique ainsi dans le même article cité plus haut :

"A ceux qui croient encore que le système immunitaire peut être renforcé (par des médicaments, par exemple), je ne peux que dire qu'ils n'ont rien compris à la médecine germanique".

Tous ceux qui vendent des produits chimiques (ou n'importe quoi d'autre : des herbes) "contre" le cancer, "contre" les virus, ont la même approche médicale "pathologique" que ceux qui dirigent le monde : où il y a des petits êtres qui sont nos ennemis, ils nous attaquent, et nous devons nous défendre contre eux ou les exterminer. Tout cela est complètement faux, contrairement à ce qu'expliquent Hamer et toutes les médecines anciennes.

Produits oxydants, antioxydants, produits alcalinisants,...

La quantité d'oxygène dans le sang ou son acidité/alcalinité ne sont que deux paramètres du fonctionnement de notre corps, et grâce à Hamer nous savons que de nombreuses maladies sont causées par des chocs, et non par certains paramètres du sang. Et que l'évolution de ces maladies dépend surtout de la fin de la phase de stress et de l'absence de rechute, et non de l'évolution de certains paramètres.

D'ailleurs, quelle quantité d'oxygène peut-on apporter à l'organisme dans une pilule ? D'autres vendeurs parlent de prendre des "antioxydants". Que reste-t-il, et n'y a-t-il pas des mécanismes d'oxydation (ou de "réduction") plus importants que nous ignorons ?

Le citron (un acide) est largement reconnu pour alcaliniser l'organisme, alors que ce devrait être l'inverse, car l'alcalin est le contraire de l'acide. Comment prendre des "alcalinisants" alors que de tels paradoxes nous montrent que le corps est plus compliqué que ne le disent les vendeurs.

Autres produits

Compléments alimentaires

Le chlorure de magnésium, la vitamine C,... sont peut-être nécessaires à cause de notre mauvaise alimentation. Mais avant d'en dépendre en permanence, j'essaierais d'appliquer l'adage des médecines ancestrales : "Que ton aliment soit ton médicament". Et de dépenser plus pour des aliments de qualité qui rendent les compléments inutiles.

Les cosmétiques

La bouche et les yeux sont des zones du corps non protégées par la peau, par lesquelles ce que nous utilisons pénètre plus facilement. Faisons attention à leurs ingrédients (ainsi qu'au dentifrice, aux bains de bouche, aux crèmes solaires, etc.) (mieux n'utiliser rien de ça).


Je viens d'ajouter (3/2/2024) quelques articles :
Comment bien vivre
Trois niveaux therapeutiques
Hamer et l'eau de mer
Hamer et l'eau avec du sel
Hamer et les médicaments
Pour les reins.

En Espagne, vous pouvez acheter de l'eau de mer à bas prix dans n'importe quel magasin diététique et dans certains supermarchés. Exemples: ce magasin diétetique, cette pharmacie (à un prix plus haut), ce supermarché.

Il y a aussi cette boulangerie bio qui fait du pain avec de l'eau de mer (et le vend également).

Il y a 7 entreprises qui embouteillent et vendent de l'eau de mer car il y a beaucoup de gens qui boivent de l'eau de mer au quotidien.

Si vous devenez dans votre pays une masse critique de personnes intéressées par l'eau de mer, apparitront entreprises qui la vendront.

Alors, c'est à vos mains, en partageant ces informations en rencontrant vos amis, par téléphone ou sur les réseaux sociaux, de créer les conditions d'apparition de ces entreprises et de rendre l'eau de mer encore plus accessible à tous.

Mentions légales et de sécurité   La prière du rosaire (de préférence en latin) est notre dernier et unique recours.
Haut de page