HomeMenu

Comment bien vivre

Pour bien vivre, comme l'explique cet autre article (Hamer et l'eau de mer), nous devons non seulement avoir une compréhension correcte des maladies (en sachant ce que Hamer explique), mais aussi une approche générale correcte de notre vie (qui est aussi la plus simple et la plus efficace).

Je pense que cette dernière est bien décrite par la métaphore du parapluie.

Il y a deux façons de maintenir un parapluie debout, immobile, en équilibre :

  1. en le tenant avec deux doigts à l'extrémité et en laissant ainsi son propre poids le faire tenir debout.

    parapluie tenu avec deux doigts

  2. Pousser les extrémités des côtes. Travailler beaucoup (pousser maintenant plus d'une tige qui a été abaissée, puis une autre,...) et avec de mauvais résultats, car le parapluie est toujours déséquilibré et en mouvement. (Si nous tenons le parapluie par le manche, nous exerçons la même force qu'en poussant les extrémités des tiges, nous travaillons de la même façon mais à partir d'un endroit différent).

    parapluie poussé par les baleines

La première option correspond à ceux qui mettent Dieu au centre de leur vie (pas seulement en paroles), la seconde correspond à ceux qui cherchent à maintenir l'équilibre dans leur vie par des "trucs", en connaissant beaucoup de choses mais pas les plus importantes.

Dans l'aspect corporel, maintenir l'équilibre dans toutes les circonstances changeantes de la vie (environnementales - froid, chaleur,...-, relationnelles - bagarres -, sociales - chômage -,...), c'est maintenir la santé.

L'équilibre du corps et de l'âme sont des conditions préalables pour bien agir. Si nous sommes malades, nous ne pouvons pas faire grand-chose. Si nous sommes en bonne santé mais facilement contrariés, nous ne ferons pas grand-chose non plus, car nous gaspillerons notre temps et notre énergie, ainsi que ceux des autres.

Le parapluie est notre corps et notre âme. Maintenir le corps en équilibre (en bonne santé) nous aide à maintenir l'âme en équilibre, mais cela peut ne pas suffire.

Les deux doigts avec lesquels nous tenons le parapluie sont les deux réponses aux deux questions fondamentales : qui nous sommes et ce que nous faisons ici (nous sommes enfants de Dieu si nous sommes baptisés et nous sommes dans la grâce et nous sommes ici pour rendre gloire à Dieu).

Il ne nous sert à rien d'avoir un corps sain et une vie sans difficultés si nous ne savons pas à quoi le consacrer, ou si nous le consacrons à la mauvaise chose, comme celui qui prend (sans le savoir) un voleur pour compagnon de voyage.

Ces deux vérités sont la base de notre bonne vie :

Ces deux vérités sont les plus importantes. Sainte Bernadette (la voyante de Lourdes), qui a vu la Vierge à l'âge de 13 ans mais qui était encore analphabète et ne pouvait pas étudier la doctrine religieuse, a été autorisée à faire sa première communion parce qu'elle connaissait au moins ces deux vérités.

Si nous ne connaissons pas ces deux vérités, peu importe l'argent, la santé, la célébrité, etc. que nous avons, ils ne nous rendront pas heureux : "avec ce nouveau livre, cette nouvelle voiture, ce nouveau travail, ce nouveau cours, cette nouvelle thérapie,... je serai enfin heureux" (parce que non, il y a toujours "quelque chose qui manque", parce que nous sommes faits pour l'infini (*) et que seules ces deux vérités nous "connectent" avec lui) (**).

(*) "Tu nous as faits pour Toi-même et notre cœur est inquiet jusqu'à ce qu'il se repose en Toi". Confessions de saint Augustin, I, 1, 1.

(**) En plus de connaître ces vérités, nous devons les mettre en pratique ("la foi sans les œuvres est une foi morte" Jacques, 2, 24).


Je viens d'ajouter (3/2/2024) quelques articles :
Comment bien vivre
Trois niveaux therapeutiques
Hamer et l'eau de mer
Hamer et l'eau avec du sel
Hamer et les médicaments
Pour les reins.

En Espagne, vous pouvez acheter de l'eau de mer à bas prix dans n'importe quel magasin diététique et dans certains supermarchés. Exemples: ce magasin diétetique, cette pharmacie (à un prix plus haut), ce supermarché.

Il y a aussi cette boulangerie bio qui fait du pain avec de l'eau de mer (et le vend également).

Il y a 7 entreprises qui embouteillent et vendent de l'eau de mer car il y a beaucoup de gens qui boivent de l'eau de mer au quotidien.

Si vous devenez dans votre pays une masse critique de personnes intéressées par l'eau de mer, apparitront entreprises qui la vendront.

Alors, c'est à vos mains, en partageant ces informations en rencontrant vos amis, par téléphone ou sur les réseaux sociaux, de créer les conditions d'apparition de ces entreprises et de rendre l'eau de mer encore plus accessible à tous.

Mentions légales et de sécurité   La prière du rosaire (de préférence en latin) est notre dernier et unique recours.
Haut de page